(Little) Inktober

21.10.17

Hello everyone !


I am glad to be back here after months and months of silence to show you my (very little) participation to this year's Inktober challenge !
I planned to participate for the whole month, but I realised it would be too difficult to follow while working on other big projects at the moment. So I only managed to create something during the two first weeks of the month - I promise I will try harder next year ! 

It was a really nice experience, playing with ink for (almost) the first time. This medium is very similar to watercolour, but it is also very different - and that can be tricky. 

Des fleurs et des feuilles et des tiges et des pétales

11.5.17

Of flowers and leaves and petals




Avant, quand je ne savais pas quoi dessiner, que ça m'agaçait, que je voulais gribouiller quelque chose histoire de dire que je dessinais quand même (pour faire un pied de nez à ce sentiment si agaçant qui nous tire la langue quand on n'arrive pas à dessiner ce que l'on veut), je dessinais des visages. Des visages de filles à chignons, à queues de cheval, à lunettes, à longs cils, à jolies bouches. Mais au bout d'un moment, ça m'a ennuyé, toutes ces filles que je voulais toujours jolies et souriantes.

Maintenant, quand je ne sais pas quoi dessiner, que ça m'agace, que je veux gribouiller quelque chose histoire de dire que je dessine quand même, je dessine des fleurs et des feuilles et des enchevêtrements de plantes divers et variés.




Some months ago, when I did not know what to draw, when it was bothering me and I wanted to draw something anyway (just to show that annoying feelinf you get when you cannot draw what you would like to that I could draw something else !), I was drawing faces. Girl's faces, with buns, a lot of fancy hairstyles, glasses, long eyelashes, pretty mouths. But after a while, it bothered me to only draw pretty, beautiful, nice girls.

Now, when I do not know what to draw, when it bothers me and I want to draw something anyway, I draw flowers and leaves and a lot of different plants and green stuff.

La fille qui sentait le citron

27.3.17

Dimanche 26 Mars 2017
S A I N T  A N D R E W  S Q U A R E - Edinburgh

Ces dernières semaines - depuis Février en fait - ont été je crois, les plus froides depuis que je suis arrivée ici. Il y avait du vent, de la pluie, des nuages, un air gris qui se baladait dans toute la ville. Elle était toujours aussi charmante, oui, mais elle le fut encore plus ce week end, lorsque le soleil a enfin daigné apparaître, sous un ciel bleu comme les eaux du Loch Ness.

Fragments de février

8.3.17

Parce que tout et n'importe quoi, surtout n'importe quoi, peut donner des idées, voici des petits morceaux de tout et de n'importe quoi du mois de Février.
Il m'a semblé opportun aussi de poster un peu de photographies de ce qu'il y a autour, parce que c'est aussi important que les dessins.

"Pieces of February"
As ideas are hidden behind a lot of random little things, I thought I would show you some of these random little things from February. I think it might important to show a litle bit of photographs of what is around, because it is probably as important as the drawings themselves.


... et, une exposition

22.2.17




Il y a presque un an je crois, j'ai montré quelques petits dessins gribouillés sur des formats de papiers divers et douteux comme je les aime, à Pascale, gérante de l'artothèque de l'Ascap à Montbéliard. Elle m'a alors proposé, avec toute la douceur et la gentillesse que je lui connais, d'organiser ...une exposition. En Février 2017, entre les murs de cette petite maison aux recoins irréguliers qu'est l'artothèque. Plein d'étoiles se sont allumées dans mes yeux et dans mon ventre, et je me suis sentie toute bizarre, toute heureuse. Bref, rendez-vous a été pris entre mes dessins et les murs blancs pour Février 2017. S'en est suivi une longue période où je n'ai pas dessiné plus que d'habitude, et gardé mon rythme tranquille de toujours. Probablement, je ne me rendais pas encore bien compte de ce qu'une exposition représentait. Puis, à partir du mois d'Octobre, les choses ont commencé à s'accélérer. Il ne me restait plus que quatre tout petits mois pour tout boucler.




Almost one year ago now, if I remember well, I showed some of my little messy drawings, my strange, weirdly cut pieces of paper to Pascale, the manager of an art library in Montbéliard (France). That afternoon, she suggested, kindly and generously, as I always knew her, preparing ...an exhibition. It would take place in February 2017 ; between the white walls of this tiny house full of pieces of art, as charming as its uneven corners. A bunch of stars immediately lit on in my eyes, in my stomach, and I felt so weird, and I felt so happy. It was real : my drawings had a meeting planned with these walls 11 months later. After that, I spent months drawing as I always did, unevenly, some days more than others. Probably, I did not realise yet what an exhibition really meant. And then, from Octber onwards, things started to speed up. I only had four very short months to finish everything.